Cette semaine, j’avais envie de vous parler de l’huile de coco qui fait polémique. A la dernière conférence sur la nutrition à laquelle j’ai assisté, le nutritionniste conférencier nous répétait encore : « l’huile de coco, c’est un effet de mode ! » Il ne s’est pas beaucoup répandu sur le sujet mais a tout de même ajouté : « c’est une huile qui contient beaucoup d’acides gras saturés, comme le beurre ! » Et bien entendu d’un autre côté, il y a ceux qui ventent les bienfaits de l’huile de coco et qui la recommandent pour prévenir Alzheimer, booster les capacités mentales ou même maigrir. Bref, d’un côté on dit qu’elle favorise les maladies cardiovasculaires et de l’autre, c’est un produit presque miraculeux.

Les bienfaits de l’huile de coco

Du côté des études, l’huile de coco ne semble pas mériter une si mauvaise presse. Il est vrai que c’est une huile riche en acides gras saturés mais quelques explications s’imposent. Comme toutes les huiles, elle contient 100 % d’acides gras. Parmi eux, 85 % sont des acides gras saturés (AGS) ce qui est très élevé pour une huile. Jusqu’ici, le seul avantage d’un tel niveau d’AGS est qu’elle est de ce fait, résistante et stable aux hautes températures. Mais ne nous arrêtons pas là, car 60% de ces acides gras sont des triglycérides à chaîne moyenne (TCM) dont le premier avantage est d’optimiser le régime cétogène (ce régime est utilisé pour perdre du poids mais aussi dans le traitement de l’épilepsie, Alzheimer et certains cancers). Des études ont démontré également que les TCM de l’huile de coco amélioreraient le profil lipidique sanguin en augmentant le niveau de cholestérol HDL chez des patients souffrant de maladies coronariennes1

Maigrir avec de l’huile de coco ?

Maigrir avec de l’huile, c’est possible à condition de faire une diète cétogène (riche en graisse et très peu de glucides), en dehors de ce contexte n’y comptez pas trop ! Mais il est vrai que des personnes obèses ou en surpoids qui ont remplacé leurs huiles habituelles par de l’huile de coco ont vu une diminution de graisses intra abdominales2. Les TCM seraient moins simples à stocker !

Pour ou contre l’huile de coco ?

La nutrition est une science nouvelle qui ne cesse de progresser. Se montrer extrême avec l’huile de coco n’a pas de sens. Lors d’un régime cétogène, elle a toute sa place grâce aux bienfaits des TCM. Au sein d’une alimentation équilibrée classique, elle peut être très intéressante pour la cuisson puisqu’elle ne sera pas dénaturée par les hautes températures. Quant à l’ assaisonnement, nous vous la déconseillons car d’autres huiles sont bien plus appropriées : l’huile de colza ou l’huile de noix qui ont l’avantage de contenir des omégas 3 !

 

Collura Loredana

 

1.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26545671
2.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19437058

 

 

 

Share This